Quand Sakozy était venu en Chine, il avait déclaré avec un ton satisfait que la France avait signé des milliards d'euro de contrats.
Je ne reviendrais pas sur le fait qu'il ait insulté les Taiwanais en reprenant les slogans de propagande chinoise (une seule chine blabla) qu'il a fait pareil avec les Thibétains en refusant de recevoir le Dalai Lama et cerise sur le gateau il a assuré qu'il ferait le maximum pour lever l'interdiction de la vente d'arme à la Chine...
Je pense que les démocrates et les taiwanais qui vivent déjà avec des milliers de missiles braqués sur eux vont apprécier.

Par contre je parlerais des contrats avec Areva, fabricant de central nucléaire.

Lors de la visite du président, Areva annoncait le contrat du siècle.
Mais comme tout contrat passé ici, le gouvernement a demandé un important transfert de technologie (by the way, avez vous remarqué que le fabricant du premier avion chinois est un assembleur d'Airbus en Chine?)
Ce transfert de technologie touche un domaine tellement sensible que pour une fois une compagnie francaise refuse en disant que de toute manière le gros du contrat peut se faire sans transfert important.

Et d'un coup que se passe-t-il?
Un membre du gouvernement chinois est accusé d'avoir été corrompu par Areva pour le choix de la compagnie qui aura le marché du nucléaire en Chine et le responsable du groupe Areva est mis en examen.

Donc maintenant Areva a deux choix: dire ok pour le transfert de technologie et le membre du gouvernement dira qu'il n'a rien touché d'Areva
Ou alors Areva refuse le transfert et le membre du gouvernement dira qu'il a beaucoup touché d'Areva (ce qui doit être vrai et obligatoire) et le gouvernement casseront l'intégralité des contrats avec Areva en pretextant qu'en Chine la corruption est inadmissible.

On prend les paris sur ce qui va se passer?